Service 1 : Offrir des consultations afin d'aider des individus à déterminer quoi faire avec leur équipement électronique  
  • Artifact Institute
     Artifact Institute
Vendredi 04 Mai 2012 - Dimanche 27 Mai 2012

L’Institut de l’artéfact établira des installations temporaires chez articule, où son personnel offrira des consultations gratuites au public. Ces consultations visent à aider les participants à déterminer quoi faire avec les équipements électroniques endommagés, qui fonctionnent mal ou qui sont perçus comme étant obsolètes.

Les participants seront invités à apporter leur équipement électronique durant les heures régulières de la galerie. L'équipement peut être dans n'importe quel état ou de n'importe quel type : téléviseurs et écrans, ordinateurs et périphériques, téléphones portables et appareils portatifs, équipements audio et vidéo, appareils électroménagers, par exemple. Le personnel de l’Institut de l’artéfact examinera, analysera et évaluera l'équipement; il invitera les participants à explorer la relation qu'ils entretiennent avec leur équipement; et proposera un contexte où considérer, à partir de perspectives variées, la manière dont nous produisons, consommons, utilisons, réparons et nous débarrassons d'artéfacts technologiques. Le personnel suggérera ensuite des démarches aux participants qui pourront choisir de les entreprendre ou non. L’Institut de l’artéfact peut, par exemple, effectuer l'entretien ou la réparation de l'équipement sur place, recommander d'autres établissements comme des ateliers de réparation ou des centres de recyclage, ou encore se charger d’éliminer ou de redistribuer l'équipement non désiré.

Afin d’accommoder les individus incapables d'aller visiter les installations temporaires, un questionnaire en ligne sera également disponible. De plus, une série de discussions publiques explorera les notions de progrès technologique, d'obsolescence, et de déchet dans la mesure où ils répondent à la fluctuation des valeurs que nous attribuons aux artéfacts.

 

 

L’Institut de l’artéfact
Tim Dallett et Adam Kelly ont fondé l’Institut de l’artéfact en 2007 dans le but d’étudier et d’influencer les processus responsables des changements dans l’utilisation, la valeur et la signification des artéfacts. Pour remplir ce mandat, l’Institut de l’artéfact effectue des recherches, obtient et collectionne des artéfacts, fournit des services techniques, organise des expositions, présente des exposés publics, et produit et diffuse des publications. L’Institut de l’artéfact a recours à des méthodes et des pratiques artistiques, institutionnelles et activistes pour traiter du rapport entre les artéfacts et leurs contextes esthétique, technique et social.

 

Fondateurs de l’Institut de l’artéfact

Tim Dallett est un artiste, gestionnaire de projet et consultant. Il a étudié l’histoire de l’art à l’Université de Toronto et l’architecture à l’Université Carleton avant d’obtenir un diplôme de maîtrise en arts visuels et médiatiques du Nova Scotia College of Art and Design (NSCAD). Dallett a présenté ses installations en arts médiatiques et ses performances dans des festivals et centres d’artistes autogérés au Canada et en Finlande. Parallèlement à sa pratique artistique,il a travaillé à titre de gestionnaire, de conservateur, de directeur artistique, d’auteur, de directeur de publications et de technicien pour des centres d’artistes autogérés et des centres d’arts médiatiques à travers le Canada. Dallett assiste présentement des organismes artistiques pour des projets de conception d’espace et de construction. Il vit à Montréal (Québec).  

 

Adam Kelly est artiste, technicien, programmeur, chargé de cours et activiste communautaire. Il a obtenu un diplôme de baccalauréat en beaux-arts de NSCAD et un diplôme de technicien en électronique du Nova Scotia Community College. Kelly était impliqué avec le chapitre halifaxois de Food Not Bombs pour plus d’une décennie. Il a participé à la fondation de la Halifax Scavenger Society, un groupe engagé dans diverses activités de récupération urbaine. Il a également introduit et développé le laboratoire électronique du Centre for Art Tapes, le premier espace gratuit et ouvert de Halifax où les gens peuvent apprendre et développer des projets avec l’électronique. Il est actuellement technicien à la diffusion pour CKDU-FM, la radio communautaire du campus universitaire de Dalhousie, et chargé de cours en électronique, mécanique et programmation à NSCAD. Il vit à Halifax (Nouvelle-Écosse).

 

L’Institut de l’artéfact remercie le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil  a investi 154 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.

 

Article de l'exposition dans Le Devoir:

http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/349177/apportez-votre-commodore-64#partager

Exposition  

Artiste(s):
Commissaires):
Credits: Image : Tim Dallett and Adam Kelly, Investigation 1 : Electronic equipment discarded by arts and cultural organizations in the Halifax Regional Municipality, 2011    
PlusArticles associés  

 

arrow_rightDans l’esprit du travail collectif
Mai 04, 2012

La technologie est censée rendre la vie plus facile, donner plus de temps pour se rapprocher les uns des autres. ...
20 mar 2014   |   [comment_count]  

 

contact articule

262 Fairmount O. 
Montréal, Québec 
H2V 2G3 Canada 

tel: 514 842 9686  
 

e: info @ articule.org

 

heures d'ouverture 

lundi: 
mardi:
mercredi:
jeudi:
vendredi:
samedi:
dimanche:

fermé
fermé
12h - 18h
12h - 18h
12h - 18h
12h - 17h
12h - 17h