Par Armure  
  • Exposition des membres
     Exposition des membres
Vendredi 15 Mars 2013 - Samedi 24 Août 2013

Stéphanie Beaulieu, Didier Delfolie-Noulin, Samuel Garrigó Meza, Graham Hall, Sylvie Laplante, Alanna Lynch, Candace Mooers, Natalie Olanick, Justine Skahan, Marie-Desneiges Stockland, Jacqueline van der Geer, Julie Laurin, Jordan Loeppky- Kolesnik Plus qu’une carapace pour se défendre, une armure est l’assertion d’une intention, la démonstration d’une volonté de se battre et la manifestation d’une allégeance. Cette année, pour l’exposition des membres, les membres d’articule furent invités à créer des œuvres d’art portables qui reflètent des aspects importants de leur travail. Ils ont la tâche de créer des armures qui exposent leur pratique artistique, leurs influences et leur sujet de prédilection. Chaque artiste participant arrivera au vernissage portant son costume de combat. À la fin de la soirée, les armures seront retirées, laissées sur le champ de bataille et accrochées pour constituer l’exposition. Justine Skahan Cette armure parle du temps, de la manière dont nous l'évaluons et le mesurons. Justine Skahan vit et travaille à Montréal. Elle a participé à de nombreuses expositions de groupe et en a co-commissarié plusieurs autres. Elle est une des membres fondatrices du studio 427 au Belgo, une galerie gérée par des artistes qui se donne pour mandat d’offrir l’opportunité à des artistes émergents d’exposer dans un lieu à haute visibilité. Skahan possède un Baccalauréat en Beaux-Arts de l’Université Concordia (2010) et s’implique fréquemment dans l’organisation d’événements de la scène artistique montréalaise. Natalie Olanick Chaleur, éclat, protection et séduction. Natalie Olanick est une artiste, écrivaine et agit par moment comme commissaire. Elle enseigne au Collège Dawson et siège au le conseil d'administration d'articule. Elle a présenté son travail dans plusieurs galeries et musées au Canada et aux États-Unis. Elle est toujours engagée par la peinture et les pratiques exploratoires. Candace Mooers Yearning to Return, 2013 Ce t-shirt recyclé a servi d'armure pour une militante aux manifestations contre la mondialisation à Seattle, durant le sommet l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) de 1999. L'artiste a porté ce t-shirt dans le désert d’Oman en 2013, quelques décennies après les voyages de Wilfrid Thesiger. L'artiste a brodé une courte phrase de Wilfrid Thesiger sur le t-shirt. L'oeuvre rappelle des histoires de luttes pour la survie. Candace Mooers œuvre à la mise sur pied de magazines depuis 1995. Elle a étudié l’histoire et la littérature française à l’Université du Nouveau-Brunswick, en plus de suivre une formation en communication et culture à l’Université York et Ryerson à Toronto. Elle a agit en tant que coordonnatrice pour CKDU FM à Halifax et était membre du G20 Alternative Media Centre à Toronto. Elle co-anime Morning After sur les ondes de CKUT 90,3 FM à Montréal, une émission qui connecte l’art et l’activisme. Alanna Lynch Ma pratique artistique consiste à rendre ma personne vulnérable, en me révélant et en utilisant des matériaux dont la matière provoque des réactions viscérales. Comme armure, je porterai une énorme masse de boyaux d'un rose très clair enroulés et tordus autour de moi pour montrer ma tendance à suivre mes intuitions et à me dévoiler. Alanna Lynch a complété son Baccalauréat en Fibres à l'Université Concordia en 2009. Elle entreprend présentement une maîtrise en bibliothéconomie à l'Université McGill et poursuit une recherche sur la façon dont les artistes cherchent leurs images. Elle est aussi détentrice d'un certificat en psychologie de l'Université Queen. Elle a exposé son travail au Canada, au Mexique ainsi qu'en Argentine et est membre du studio collectif Au deuxième. Jordan Loeppky-Kolesnik Miamy, 2013 La série de sculptures Miamy consiste en repas artificiels réalisés en silicone coloré. EIle questionne l’esthétique de notre nourriture et ce qu’elle signifie. Les sculptures incarnent une marque unique de nourriture qui ne se limite pas aux ingrédients que nous connaissons. Jordan Loeppky-Kolesnik est un artiste montréalais qui travaille avec la vidéo, la sculpture, et l'installation. Par ces médiums, il questionne la matérialité et les connotations des formes et des images en relation avec la culture. Son travail récent explore les thèmes de la nature et la géographie, le tourisme et le loisir, ainsi que l'urbanisme. Julie Laurin Ce projet d'armure est une collaboration avec le public. Vêtue de plusieurs couches de vêtements spécialement conçus pour l'évènement l'artiste demandera aux participants de retirer ces couches superficielles. Pour se faire, ils devront porter une tenue anti-bactériologique. Julie Laurin est une artiste multidisciplinaire en sculpture, installation et performance. Elle a complété un Baccalauréat à l'Université Concordia en 2011 et elle s'intéresse depuis aux objets quotidiens comme matériaux pour ses sculptures. Elle a participé à une résidence d'artiste à l'été 2012 en Espagne où elle a étudié la spiritualité du matériel dans la sculpture et la matérialité du corps dans une série de performances. Sylvie Laplante perspective sud-ouest (vert), 2012 Les 23 et 24 mai 2012, j’ai pris le train de Bâle, en direction du Jura suisse, vers La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Porrentruy, St-Ursanne et Delémont accompagnée de l’artiste Iram Ghufran. Pour fabriquer un journal d’itinéraire, de lieux et du temps, j’avais besoin d’une surface de travail portable. J'ai utilisé mon jean comme canevas et Iram a photographié l’évolution du journal. Sylvie Laplante a étudié les arts à l'Université Concordia et le théâtre à l'UQAM et en France. Par l'installation, la vidéo, le dessin, la sculpture, l'intervention publique et la photographie, elle s'intéresse à l'exploration et la perception des motifs et paysages domestiques. Pour Sylvie Laplante, le parcours de trajectoires, par les circonstances et conditions rencontrées, constitue une opportunité pour vérifier des méthodes de perception choisies et de même que pour initier des reconstructions. Elle réside à Montréal. Edwin Janzen Semidisposable Smoking Jacket, 2007 Présentant un motif composé de contenants Ziploc imprimé en or sur un tissus resplendissant, ce veston de smoking à la 007 est digne des hipsters les plus incarnés du campus des arts visuels. Ce fameux Ziploc semi-jetable, assez résistant pour qu'on veuille le garder, mais dont on peut disposer sans culpabilité, ne se différencie plus de ce qu'il contient. Repensant le rôle du Ziploc, soit contenir et préserver, cet habit suggère la proposition inconfortable que nous sommes également à peine plus que des êtres semi-jetables. Né à Winnipeg et résidant à Montréal, l'artiste visuel Edwin Janzen a complété sa maîtrise en arts à l'Université d'Ottawa en 2010 après avoir obtenu son baccalauréat de l'Université Concordia en 2008. Il est également détenteur d'un certificat en Histoire (portant sur l'Empire Byzantin) de l'Université du Manitoba (1994). Edwin travaille à son compte comme écrivain et éditeur commercial. Il siège au conseil d’administration d'articule et sur un nombre innombrable de comités. Graham Hall Imhotep est le premier artiste de l'histoire dont nous connaissons le nom. Il était architecte et médecin dans l'Egypte ancienne. Il a construit les pyramides Graham Hall vit et travaille à Montréal. Il est diplômé de l'Ontario College of Art and Design (OCAD, Drawing and Painting, 2000), et du programme hors campus de l’OCAD à Florence, Italie (2001). Malgré des années de travail figuratif, les toiles plus récentes de Hall montrent un intérêt croissant pour l'abstraction. Graham est membre actif d’articule depuis 2003. Jacqueline van der Geer Qu’est-ce qu’une armure sans amour ? Inspirée par les chevaliers médiévaux en compétition dans les tournois, j’ai préparé un costume qui est léger à porter et facile à exposer. Jacqueline van de Geer, née aux Pays-Bas et résidant présentement à Montréal, a travaillé aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique, en France, au Fringe Edinburgh, au Canada et en République Tchèque en tant qu’artiste de la performance. Elle possède une maîtrise en Arts Visuels et Théâtre. Samuel Garrigó Meza Sweatshirt, 2013 Ce vêtement a reçu la permission de me mettre à l’aise; je lui ai insufflé le pouvoir de me conforter lorsque je le porte. Rendez-vous romantiques, conférences d’artistes, prendre le métro seul, sont toutes des prouesses facilement accomplies dans cette armure. Samuel Garrigó Meza est écrivain et artiste pluridisciplinaire. Son oeuvre s'intéresse aux différentes manières de déployer voix et texte et utilise souvent l’inconfort et la maladresse comme moyen de communication et visée esthétique. Il détient un Baccalauréat en philosophie et réside actuellement à Montréal. Didier Delfolie-Noulin Trame narrative, 2013 D’une armure au sens textile, enchevêtrement de fils de trame et de fils de chaîne, qui, malgré tous ses chatoiements, évoque inexorablement la tyrannie de la grille et l’artificialité défensive de notre relation duelle. De la vitalité du feutre multidimensionnel et agrégatif qui, bouleversant les hiérarchies, nous fait toucher la nature murmurante de notre condition chaotique. Du chaordre, précisément entre chaos et ordre, archi-texture polyphonique et polysémique qui caractérise la "machine d'écriture” de notre pensée. Artiste transmédia privilégiant l'in situ, le processus, le corps, la manoeuvre..., ce qui anime Didier Delfolie-Noulin, c'est la charnière, l'articulation, l'interface, ce qui relie et sépare. Entre ici et là, image et son, fond et forme, sa pratique englobe aujourd'hui vidéo, installation, performance, art relationnel, multi-media, composition musicale, écriture... Explorant les champs de possibles, il marche, affectionnant les chemins de traverse, le long des pistes chantées et dansées de la planète bleue. Il vit et travaille à Montréal. jenna dawn maclellan Je ne peux vous dire ce que je porterai, ni vous fournir une description. Je sais qu’il y aura une bosse de chameau, peut-être même plusieurs. Si je me retrouve désespérée, je me déguiserai en arbre, parce que j’adore être un arbre. J’ai un déguisement d’arbre ; ce qui est un peu embarrassant. Je suis débordée par des tas de tissus et de projets qui m’occupent. J’adore m’habiller. J’adore vraiment ça. Ceci est mon aveu.. jenna dawn maclellan est artiste et médiatrice culturelle établie à Montréal qui adore articule.Son emploi préféré à ce jour, mais rarement reconnu, a été de travailler en tant que mascotte de sa ville d’enfance, déguisé en bleuet géant. Secrètement, elle amasse des boîtes et des boîtes detissu qui déborde dans chaque coin de son espace de vie. Elle imagine des costumes élaborés qu’elle a rarement réalisés et qu’elle n’a quasiment jamais présentés dans les espaces publics. Stéphanie Beaulieu Les situations de conflits et de mésententes sont omniprésentes dans toute communauté. L'attitude idéale serait d'agir envers les autres comme on voudrait que les autres le fassent envers nous. Principe de base que toutes les mamans du monde répètent sans cesse dans l'éducation de leur progéniture, reste que l'instinct prend souvent le dessus et l’individu adopte une attitude défensive. L'être humain devrait faire preuve de tolérance, sortir de son propre point de vue et faire preuve d'empathie. Stéphanie Beaulieu est une artiste multidisciplinaire qui vit et travaille à Montréal. Après avoir œuvré dans l'industrie de la publicité pendant plus de 10 ans, elle entama un baccalauréat en arts visuels à l'Université Concordia qu'elle termina en 2011 à l'Université de Newcastle en Angleterre. Par une pratique basée majoritairement sur l’installation, son travail tente de faire réfléchir sur le rôle que chaque individu occupe dans la définition de l’autre, dans la construction de chacun.

Exposition  

Artiste(s):
Commissaires):
Credits:     

contact articule

262 Fairmount O. 
Montréal, Québec 
H2V 2G3 Canada 

tel: 514 842 9686  
 

e: info @ articule.org

 

heures d'ouverture 

lundi: 
mardi:
mercredi:
jeudi:
vendredi:
samedi:
dimanche:

fermé
fermé
12h - 18h
12h - 18h
12h - 18h
12h - 17h
12h - 17h